Botox

TRAITEMENT DES RIDES D'EXPRESSION

Qu'est-ce que le Botox ?

La toxine botulinique est issue de la culture d'une bactérie, clostridium botulinum. Elle est utilisée depuis plusieurs années en ophtamologie et en neurologie.
Son utilisation en dermatologie se fait pour le traitement de certaines rides de la face (rides inter sourcilières, front, pattes d'oie) et pour l'hypersudation. Cette toxine est un médicament de liste i réservé à l'usage professionnel ; sa prescription est réservée aux spécialistes suivants : dermatologues, chirurgie plastique, reconstructrice & esthétique, chirurgie de la face et du cou, chirurgie maxillo-faciale et en ophtalmologie.

A quoi sert le Botox ?

La toxine botulique, plus connue sous le nom de « botox » permet de traiter les rides d'expression (rides du lion, pattes d'oie, rides horizontales du front), ainsi que les problèmes de transpiration excessive. Il peut se combiner avec d'autres méthodes de rajeunissement comme le peeling, le laser ou les produits de comblement.

Comment fonctionne le Botox ?

La toxine botulinique est une substance chimique qui diminue la contraction des muscles en agissant au niveau de la jonction entre le nerf et le muscle (relaxation musculaire). Depuis le 20 février 2003 la toxine botulinique a obtenu l'autorisation de mise sur le marché (amm) pour le “traitement des rides verticales intersourcillières, observées lors du froncement des sourcils, lorsque ces rides entraînent un retentissement psychologique important chez le patient”, et récemment des rides de la patte d'oie.

Qui peut injecter le Botox ?

L'indication de la toxine botulinique doit être portée, pour chaque patient, par un dermatologue ou un ophtalmologiste habilité à faire ces injections, ou confirmée par ce dermatologue si vous êtes adressé par un autre médecin. Les meilleures indications sont les rides de la glabelle (rides du lion), du front et de la patte d'oie. Au cours de cette consultation, votre dermatologue vous donnera toutes les explications sur ces injections et calculera la dose de toxine botulinique qui vous est nécessaire.

Différence entre Botox et acide hyaluronique ?

Le botox et l'acide hyaluronique sont deux traitements complémentaires. L'un ne remplace pas l'autre.
L'acide hyaluronique est le traitement du symptôme, c'est à dire de la ride, en la comblant.
Le botox est le traitement de la cause de ce symptôme, c'est à dire le traitement des muscles qui entraînent l'apparition de cette ride.
Les deux sont nécessaires et complémentaires.

Comment se déroule une injection de botox ?

Le jour des injections, vous n'avez pas besoin d'être à jeun.
Pour les femmes, il faut venir sans maquillage ou l'enlever avant les injections.
Pendant les deux heures qui suivent, il est recommandé de ne pas faire de sport intensif et de ne pas masser la zone traitée pour limiter le risque de fuite du produit vers les muscles périphériques (effets non désirés). afin de minimiser les risques de bleus ou de saignements des régions traitées, il est déconseillé de prendre de l'acide acétyl salicylique (aspirine) ou des médicaments agissant sur la coagulation du sang, pendant les huit jours qui précèdent et les huit jours qui suivent.

Résultats visibles & durable (6 mois)

Les résultats sont visibles au bout de quelques jours. Une consultation est conseillée entre 8 et 15 jours après les injections pour juger du résultat.
Les effets durent 6 mois environ. Les résultats se prolongent plus longtemps avec la répétition des injections (6 à 10 mois). Avec le temps, les muscles de la face se détendent, le patient perd l'habitude des mimiques qui provoquaient l'apparition des rides (froncer les sourcil etc ), et les injections peuvent être espacées.

Fréquence des injections

les injections peuvent être renouvelées 1 à 2 fois par an pour un résultat optimal. Il est recommandé de ne jamais rapprocher à moins de 3 mois les séances d'injections pour éviter notamment de créer une résistance au produit (effet vaccin). En cas de peau épaisse ou de “cassure profonde”, il peut être nécessaire de réaliser d'autres techniques (comblement d'acide hyaluronique) pour optimiser le résultat ; votre dermatologue adaptera les doses, leurs fréquences et les traitements associés. Des photos avant/après l'intervention seront éventuellement prises dans un but de suivi.

Précautions à prendre avant une injection de botox

Vous devez informer le dermatologue
1- si vous êtes déjà soigné(e) par des injections de toxine botulinique pour des spasmes pathologiques, si vous avez eu un épisode de paralysie des muscles de la face, si vous souffrez d'une maladie neuromusculaire, d'un thymome ou de trouble de la coagulation, pour ces injections de toxine botulinique.
Il jugera avec votre médecin traitant de l'opportunité des injections sur votre personne et de la meilleure manière de procéder s'il y lieu.
2- si vous prenez des médicaments de la famille des aminosides (antibiotiques), des anti-coagulants ou de l'aspirine, si vous êtes allergique à l'oeuf ou à l'albumine.
L'injection de toxine botulinique est alors contre-indiquée.
3- le fait d'être enceinte, même de quelques jours seulement, nécessite de repousser la date des injections après la grossesse et l'allaitement éventuel. Vous devez par conséquent, en cas de moindre doute, effectuer les examens nécessaires et en communiquer les résultats au médecin
4- d'une manière générale, vous devez mentionner au dermatologue le moindre problème de santé rencontré afin qu'il apprécie l'opportunité des injections.

Possibles effets secondaires

Ils sont transitoires, rares mais peuvent être génants :
1- localement : rougeur ou hématome (bleu) au point d'injection, gonflement autour des yeux qui peut s'installer en 4 à 5 j et décroître ensuite en quelques jours ou semaines, troubles de la sensibilité avec sensation de tension du front ou de fixité, douleurs fugaces oculaires
2- imperfections de résultats : persistance de ridules, asymétrie, surélévation d'un sourcil, troubles de la mimique. Elles feront l'objet d'une correction rapide soit par toxine soit par d'autres techniques.
3- complications : maux de tête, descente du sourcil ou de la paupière, sécheresse oculaire et de manière très exceptionnelle : allergie, nausées, vertiges, fatigue, syndrome grippal, sécheresse cutanée ou buccale.

Les actes à visée esthétique en particulier de la toxine botulinique ont pour objectif de vous satisfaire dans des proportions réalistes.
Il arrive cependant que l'effet escompté ne soit pas atteint et que les résultats obtenus augmentent au contraire des troubles psychologiques préexistants. Le vécu post-injections peut être extrêmement différent d'un patient à l'autre, et ce, même avec un résultat esthétique comparable.
Dans le cas de la toxine botulinique, le rajeunissement est obtenu en contre partie d'une diminution, voire d'une disparition de certaines expressions du visage. Cet aspect a été évalué avec vous pour éviter les risques de déconvenue, notamment si vous êtes acteur, présentateur etc...


Image Botox Prendre RDV remonter