Acnes

Qu'est-ce que l'acné ?

L'acné est une maladie de peau qui provoque la peau grasse, de petits kystes, des boutons rouges et des têtes blanches chez la plupart des adolescents. L'acné entraîne une inflammation (rougeur, pus, douleur) prolongée de l'orifice du poil (orifice pilosébacé).

L'acné se caractérise par une peau grasse et plusieurs types de boutons souvent associés.


Qu'est-ce qui provoque l'acné ?

L'acné est souvent familiale et s'associe à la peau grasse, elle débute par l'obstruction de l'orifice du poil et de la glande sébacée. Un bouchon corné obstrue l'orifice du poil, il produit un microcomédon puis un microkyste. Les bactéries qui prolifèrent dans le follicule (propionibacterium acnes) libèrent des substances qui provoquent l'inflammation du microkyste et entraînent un bouton rouge et une tête blanche.

On reconnait donc plusieurs facteurs importants dans le développement de l'acné :

  • L'augmentation de la production de sébum est responsable d'une peau grasse,sous la dépendance des hormones mâles (androgènes) chez l'homme et chez la femme.
  • Il existe une anomalie de la flore microbienne (microbes vivant normalement sur la peau).
  • L'inflammation provoque les papules ou boutons rouges, les pustules ou têtes blanches et les volumineux boutons rouges douloureux ou nodules.
  • Les facteurs familiaux jouent aussi un rôle dans le développement de l'acné.
  • L'acné est influencée par les d'hormones mâles mais elle est rarement provoquée par un dérèglement ou une maladie des glandes endocrines (syndrome des ovaires polykystiques chez la femme, déficit congénital en 21 hydroxylase ou affection plus rare).
  • Certaines formes particulières d'acné ont des causes spécifiques.

Quels sont les sujets à risque ?

On considère que la plupart des adolescents sont touchés par l'acné, 95% des garçons et 83% des filles sont plus ou moins affectés.

Un excès d'hormone mâle est en cause chez certaines femmes qui présentent aussi des règles irrégulières, une pilosité excessive (hirsutisme), et une chute de cheveux (alopécie). Un bilan hormonal et une échographie des ovaires permettent de mettre ces cas en évidence (syndrome des ovaires polykystiques, déficit congénital en 21 hydroxylase).


Quels sont les symptômes de l'acné ?

L'acné comporte plusieurs types de manifestations, elle prédomine au visage (99%), au dos (70%) et au niveau du thorax (15%).

Peau grasse ou hyperséborrhée –
Lésions rétentionnelles (points noirs et points blancs)
Lésions inflammatoires (boutons rouges)
Les kystes
Lésions séquellaires


Les marques temporaires s'effacent progressivement après quelques mois (3 à 12) alors que les marques définitives, persistent mais peuvent être atténuées par des traitements adaptés.


Quelle est l'évolution de l'acné ?

L'acné est une affection qui se prolonge le plus souvent pendant plusieurs années, en moyenne pendant 4 à 6 ans, mais parfois plus longtemps. L'acné persistante à l'âge adulte n'est pas rare, surtout chez les femmes.


Quel est le traitement de l'acné ?

L'acné intérfère avec la qualité de vie et doit donc être prise au sérieux et traitée efficacement. Le dermatologue dispose d'un arsenal très efficace, mais un traitement prolongé et un suivi régulier sont toujours nécessaires pour obtenir des résultats satisfaisants.

Quelles sont nos possibilités

• Les Traitements locaux

– Traitement des lésions rétentionnelles (microkystes)
Nettoyage de peau : le nettoyage de peau dermatologique est indispensable au traitement de l'acné ou prédomine les microkystes (acné microkystique). S'il existe des microkystes, un nettoyage de peau dermatologique est nécessaire avant de débuter un traitement par isotrétinoïne. Le nettoyage de peau réalisé par le dermatologue comporte une microincision de la surface de la peau puis une extraction des comédons. Cet acte est un peu douloureux, mais les efforts sont récompensés par un résultat plus rapide et plus complet.

Rétinoïdes : ils luttent contre les comédons, c'est donc la base du traitement de l'acné car il existe toujours une obstruction des follicules pilo-sébacés. Ils sont essentiels au traitement des acnés kystiques. On trouve la trétinoïne (Locacid®, Kétrel®, Rétacnyl®, Effederm®), l'isotrétinoïne (Roaccutane gel®, antibiotrex®) et l'adapalène (Différine® crème et gel).

Acide azélaïque (Skinoren®) 

Acides de fruits : les crèmes aux acides de fruits (15%) peuvent parfois être associées aux rétinoïdes.

– Traitement des lésions inflammatoires (boutons rouges)
Peroxyde de Benzoyle 
: le péroxyde de benzoyle existe en savon (Pannoxyl pain®), en crème et gel (Brévoxyl®, Cutacnyl®, Eclaran®, Pannogel®, Pannoxyl®, Effacné®). 

Antibiotiques locaux : On peut utiliser l'érythromycine (Eryfluid®, Stimycine®, Erythrogel®) en gel ou en lotion ou la clindamycine (Dalacine T topic®). 

Rétinoïdes : ils sont surtout efficaces sur les lésions rétentionnelles, on trouve la trétinoïne, l'isotrétinoïne et l'adapalène qui lutte parallèlement contre les lésions inflammatoires.

Acide azélaïque (skinoren®)

Traitements par les lasers et les lampes
Le laser à colorant pulsé, permet aussi de réduire les lésions inflammatoires rouges. Le traitement par laser doit être répété une fois par semaine pendant plusieurs semaines afin de donner des résultats durables.

• Traitements par voie orale

Antibiotiques
Un traitement antibiotique prolongé est souvent nécessaire à la prise en charge de l'acné. Le dermatologue a le choix entre les tétracyclines (doxycycline, lymécycline) et l'érythromycine. L'acné n'est pas une infection, mais ces antibiotiques luttent efficacement contre l'inflammation.

Gluconate de zinc (Effizinc®)
Son efficacité est modeste. Son utilité est limitée aux acnés légères, en complément des traitements locaux. 

Isotrétinoine (Curancé®, Procuta®, Contracné®, Isotrétinoïne Teva®)

Un traitement par isotrétinoïne est souvent nécessaire si l'acné est sévère, si elle résiste aux traitements antibiotiques bien conduits pendant au moins trois mois ou perdure à l'âge adulte. la durée du traitement dépend de votre acné et de la dose qui vous est prescrite car le dermatologue cherche à obtenir une dose totale (pour tout le traitement) variant entre 120 et 150 mg par kilogramme de poids corporel. Il faut en général compter 8 à 12 mois de traitement. 


Traitement hormonaux

Le traitement hormonal de l'acné est très important chez la femme. Il permet souvent d'éviter un traitement par isotrétinoïne, évite la récidive de l'acné à l'arrêt des traitements et débarrasser les femmes d'une acné tardive souvent gênante.

L'interruption d'une contraception est souvent l'occasion d'une poussée d'acné chez une femme dont les poussées s'étaient amendées.

Quels traitements en fonction de votre forme d'acné ?

Avant d'envisager la mise en route d'un traitement, il faut éliminer les facteurs qui peuvent provoquer ou aggraver l'acné : exposition aux ultraviolets, crèmes comédogènes, pilules stimulant l'acné, médicaments inducteurs, dysfonctionnement hormonal. Il faut aussi rechercher les facteurs déclenchants comme une exposition au soleil ou en cabine trois semaines avant (retour de vacances), l'arrêt d'une pilule trois mois avant ou l'utilisation d'une nouvelle crème achetée en parfumerie.


Traitement des marques et des cicatrices d'acné

Relèvement des cicatrices d'acné
C'est un préalable nécessaire au relissage de cicatrices profondes. 

Laser de relissage classique (CO2, Erbium-yag) pour traiter les cicatrices d'acné
Le laser de relissage (laser resurfacing)
permet de « lisser » les cicatrices qui ne sont pas trop profondes, ce traitement permet d'améilorer les « marques » mais les résultats sont imparfaits. Cette intervention chirurgicale est coûteuse (2000 à 4000€) et n'est pas dénuée de complications. Un arrêt de travail de dix jours est nécessaire, des rougeurs persistent pendant un à trois mois, il existe des risques de pigmentation (taches colorées), dépigmentations (marques décolorées) et de cicatrices pigmentées, dépigmentées ou en relief. Une revue médicale basée sur les preuves (Cochrane review : laser resurfacing for facial acne scars) conclut à l'absence d'évidence de ce traitement pour corriger les marques d'acné.

Lasers fractionnels pour éliminer les cicatrices d'acné
Les lasers dits fractionnels traitent la peau par petites zones espacées les unes des autres, cette technique permet une cicatrisation beaucoup plus rapide et diminue nettement les risques d'effets indésirables.


Quel sont les soins cosmétiques au cours de l'acné ?

Crème hydratante: il faut une crème hydratante plus ou moins grasse (selon le traitement) et non comédogène. 

Shampooings : contrairement aux idées reçues, il faut se laver les cheveux quotidiennement, l'utilisation de shampooing anticheveux gras peut être nécessaire (Item alphacèdre®, Argéal®, Nodé G®, Sabal®) un jour sur deux ou tous les jours.

Lotions nettoyantes : elles permettent un nettoyage sans rinçage et sont utiles lorsque votre eau du robinet est irritante si elle est trop calcaire. 

Acides de fruits : L'acide glycolique peut représenter un apport complémentaire au traitement de l'acné.

Gommages: il n'ont aucun intérêt si vous êtes pris en charge par votre dermatologue, ils peuvent diminuer votre tolérance aux traitements prescrits.

Ecran solaire : l'acné est aggravée par le soleil qui réagit avec la plupart des traitements.


Quels sont les maquillages couvrants au cours de l'acné ?

Un maquillage couvrant est utile pour masquer les lésions. Il peut être utilisé avec les traitements mais il faut utiliser le maquillage une heure après l'application de celui-ci.


Comment éviter les récidives ?

L'acné dure en général 4 à 6 ans, les traitements font disparaître les lésions, mais ne la guérissent pas. Les traitements doivent être poursuivis tant que dure l'acné.


Questions fréquentes

Quel est le rôle de l'alimentation dans la survenue de l'acné ? Les études récentes semblent monter un lien entre les poussées d'acné et un apport excessif en sucres rapides (sucre, boissons sucrées, aliments sucrés). Certaines études évoquent aussi le rôle du lait et de ses dérivés, mais le lien semble faible et doit être précisé. L'excès de sucres rapides n'est cependant pas une bonne chose- il faut donc l'éviter. 

Quel est le rôle du lavage de la peau au cours de l'acné ? La fréquence des lavages de la peau n'influence pas l'acné dans les limites d'une hygiène normale. Des lavages de peau trop fréquents ou avec des savons irritants (gommages) induisent des irritations.

Combien de temps durera mon acné ? L'acné dure en général quatre à six ans mais parfois beaucoup plus. Le dermatologue rencontre de plus en plus souvent des hommes et des femmes d'âge mûr qui présentent encore de l'acné. Près d'une femme sur deux (45%) de plus de 25 ans présente de l'acné.

L'acné est-elle simplement un problème esthétique ? L'acné est une maladie de peau qui retentit sérieusement sur la qualité de vie et l'estime de soi, elle doit être prise au sérieux par les parents et les acteurs de santé.

L'acné peut-elle laisser des marques définitives ? 
L'acné même modérée laisse souvent des marques définitives, d'autant plus importantes que l'acné est sévère. Le traitement des cicatrices d'acné est toujours très difficile, le meilleur traitement est donc préventif.

Quelles sont les particularités de l'acné sur les peau colorées, noires ou métissées ? l'acné sur peau colorée, noire ou métissée pose des problèmes spécifiques car la peau colorée « marque » beaucoup. Les boutons rouges laissent des taches noires pigmentées qui persistent des mois. L'utilisation de crèmes dépigmentantes est parfois nécessaire. 

Faut-il préférer des produits de pharmacie ou acheter les produits chez l'esthéticienne ? L'utilisation de cosmétiques non comédogènes est nécessaire lorsque l'on a de l'acné. il faut donc préférer les produits des grands laboratoires dermocosmétique à ceux des parfumeries.

Combien de temps faut-il compter pour que mon acné disparaisse complètement une fois le traitement débuté ? Un traitement local et général bien conduit ne donne que peu de résultats après un mois de traitement, 20% d'amélioration après deux mois, 60% après six mois et 80% après huit mois. Un traitement par isotrétinoïne permet 100% d'amélioration en 3 à 6 mois.

La contraception peut-elle aggraver mon acné ? De nombreux contraceptifs peuvent aggraver l'acné notamment ceux qui contiennent des dérivés de la nortestostérone (adépal, minidril, trinordiol, ludeal, microval, mirena). L'interruption d'une contraception est aussi souvent l'occasion d'une poussée d'acné.

Le soleil améliore t'il mon acné ? L'exposition au soleil améliore très temporairement les « boutons rouges » c'est au prix d'un épaississement de la peau et de microcomédons qui provoqueront une poussée d'acné trois semaines après l'exposition au soleil. Au total, le soleil aggrave l'acné et peut entraîner des complications avec les traitements qui contre-indiquent souvent l'exposition au soleil (péroxyde de benzoyle, résorcine, tétracyclines, isotrétinoïne).


remonter